Archives pour la catégorie Communiqués

Infos importantes, répliques

Nouvelles profanations

La Mosquée de Lausanne exprime son indignation et condamne fermement la profanation de 15 tombes musulmanes au cimetière du Bois-de-Vaux à Lausanne.

Cet acte odieux reflète malheureusement une recrudescence d’une forme de violence envers les citoyens de confession musulmane. Déjà au cours du mois de mai 2015, 13 tombes musulmanes avaient aussi été profanées dans le même cimetière à Lausanne.

Dans un temps où les préjugés envers les citoyens de confession musulmane se multiplient, nous ne pouvons plus passer sous silence la normalisation de l’islamophobie. Celle-ci s’exprime régulièrement sous forme de déclarations ou d’actions d’intolérance. Aujourd’hui, même les morts sont la cible de ce climat d’hostilité envers les musulmans.

Nous réitérons notre confiance envers les autorités pour diligenter une enquête rigoureuse afin de déboucher sur l’identification et la poursuite des auteurs de ces forfaits. Ces actes inacceptables appellent une réponse pénale ferme. Les enquêtes devront permettre d’en poursuivre les coupables. Il appartient aux autorités de mettre les moyens indispensables pour que cessent la prolifération de ces attaques méprisables qui menacent le vivre ensemble.

La Mosquée de Lausanne souhaite assurer de tout son soutien les familles des défunts affectées par ces actes choquants et tient à saluer également la prise de position exprimée par la Ville de Lausanne condamnant ces méfaits.

Condamnation des attentats de Barcelone

La Mosquée de Lausanne a pris connaissance, avec choc et profonde tristesse, de l’acte criminel qui a frappé Barcelone le 17 août 2017.

Nos pensées vont avant tout aux victimes et à leurs proches. Nous condamnons de la manière la plus forte ces actes lâches et l’idéologie ignobles qui cautionne cette violence aveugle.

Nos pensées vont également à toutes les victimes des extrémistes et de l’injustice partout dans le monde.

Résumé clairvoyant de la situation :

Explication détaillée de la question centrale :